Ligue des contribuables du Québec

Taxes municipales

Un système arbitraire et aberrant
La manière dont on détermine le montant du compte de taxes doit être repensée. Le système actuel est trop arbitraire et la facture trop imprévisible. Il faut agir plutôt que d'attendre la prochaine hausse! (en savoir plus sur les solutions qui s'offrent à nous...)

La taxe foncière existe pour financer les services que les municipalités offrent aux citoyens. Or, dans tous les coins du Québec, des contribuables voient leur compte de taxes augmenter substantiellement sans aucune amélioration de services. C'est inacceptable! (en savoir plus sur les effets pervers du système...)

Pour être au courant de nos démarches, inscrivez-vous à la liste de diffustion qui vous conviendra!

Les taxes municipales en 2010

Pour toute question concernant votre compte de taxe, veuillez communiquer avec votre municipalité.

Voici les hausses moyennes de taxes dans les plus grandes villes du Québec, pour une maison unifamiliale avec services. Le montant varie énormément d'un propriétaire à l'autre lorsqu'il y a un nouveau rôle d'évaluation.

Montréal : 154 $, sans tenir compte de la taxe locale d'arrondissement

Laval : 93 $ ou 43 $ sans enlèvement de neige

Gatineau : 80 $ (environ)

Longueuil : 105 $

Saguenay : 283 $

Lévis : 60 $

Trois-Rivières : 61 $

Terrebonne : environ 150 $

Saint-Jean-sur-Richelieu : 131 $ (sans harmonisation)

Repentigny : 153 $

Brossard : 30 $

Drummondville : 45 $

Saint-Jérôme : 190 $

Granby (secteur ville) : 263 $

Saint-Hyacinthe : 130 $

Shawinigan : 78$

Dollard-des-Ormeaux : 200 $

Blainville : 68 $

Châteauguay : 169 $

Saint-Eustache : 67 $

Victoriaville : 91 $

Rouyn-Noranda : 64 $

Salaberry-de-Valleyfield : de 56 $ à 114 $, selon le secteur

Mirabel : 48 $

Mascouche : 300 $ (environ)

Sorel-Tracy : 28 $ pour secteur Sorel 28 $, 18 $ pour secteur Tracy

Val-d'Or : 125 $

Côte Saint-Luc : 250 $ (sans le bac acheté l'année dernière)

Pointe-Claire : 197 $

Alma : 104 $

Sainte-Julie 32 $

Vaudreuil-Dorion : 27 $ (sans taxes de répartitions locales)

Boisbriand : 163 $

Sept-Iles (ancienne ville) : 113 $

Sainte-Thérèse : 92 $

Saint-Bruno-de-Montarville : 121 $

Rivière-du-Loup : 68 $

Des propriétaires réclament le vote à distance

Au Québec, les élections municipales se tiennent le premier lundi de novembre. Cette date ne convient pas toujours aux propriétaires de chalets, par exemple, qui ne l'habitent pas toute l'année. On peut imaginer que certains devraient faire des centaines de kilomètres pour exercer leur droit de vote. Par contre, ils paient des taxes municipales au même titre que leurs concitoyens, voire davantage si leur propriété se trouve au bord d'un lac.

Tous les propriétaires fonciers devraient avoir la possibilité de s'exprimer lors d'une élection ou d'un référendum municipal. Une association de riverains a donc lancé une campagne pour obtenir le droit de vote à distance, que ce soit par la poste, téléphone ou internet. Le vote par la poste, en particulier, est déjà utilisé avec succès au Québec et en Ontario lors d'élections municipales. La Colombie-Britannique l'a même utilisé lors d'un référendum provincial.

Pour en savoir davantage sur ce mouvement, y participer ou joindre les coordonnateurs, consultez ce document (en format pdf).

(en savoir davantage à propos du vote par la poste…)